Biographie

Lybert Ramade a commencé son parcours vocal par des cours de chant classique pour se retrouver sur la scène avec un rôle de baryton-basse dans un opéra baroque « Quatre saints en 3 actes » mis en scène par Jean Claude Arnault.

Au fil des rencontres, il travaille avec différents producteurs sur des projets très divers, enregistre de nombreux titres dont il écrit la plupart des textes.

Début des années 2000, il explore un nouveau genre et enflamme les « dance floors » de New York avec « Can you feel my love », titre écrit par lui et produit par deux Français.

En 2002 et début 2003, Lybert se retrouve sur la scène mythique de l’Olympia, pour un duo très « latino » avec Sheila. Continuant sa quête musicale, Lybert trouve sa « voix » grâce à son coach vocal, Laurence Apithy (fondatrice de la « Black Music School ») qui sera l’initiatrice d’une rencontre magique avec un jeune compositeur et producteur, Éric Priva. Lybert enregistre alors un mini-album de variété groove (« Lybert ») dont il écrit la totalité des textes. En 2006, il se produit sur la scène de l’Article pour 9 concerts « akoustik ». En 2008 on le retrouve sur la scène du théâtre de Nesle, accompagné de ses musiciens pour une nouvelle longue série de concerts. Il tourne son premier clip « Quien Sera ».

Son deuxième album réalisé en 2009, « En Haut Là-Bas » dont Lybert a écrit la plupart des textes, est composé de 12 titres en français et en espagnol avec la complicité de Jean-Philippe Crespin. Mélange de musique, pop, latino, électro, cet album est disponible sur iTunes et sur toutes les plateformes de téléchargements, ainsi que son troisième album « Une autre chance », plus pop, enregistré à New York et produit par Ayhan Sahin pour Young Pals Records International.

Entre-temps, Lybert Ramade a poursuivi parallèlement son parcours de comédien, après avoir suivi les cours Viriot à Paris et à New York, les cours Jack Garfein.

On a pu le voir dans « La Noce » de Tchékhov mis en scène par Michel Praxis, puis au théâtre Les Déchargeurs dans « Psychose » une pièce coécrite et jouée avec Nikola Parienty et « Dormez je le veux » de Feydeau mis en scène par Ivan Heidseik

Au cinéma dans « Prête-moi ta main » d’Éric Lartigau, à la télévision dans Commissaire Moulin, Inspecteur Navarro, Charles, Gregory and Co dirigé par Philippe Vallois, aux USA dans le téléfilm « Nightmare » de David Roberston et « Opération Saint-Esprit » de Séverinne Ferrer et « Entre Désirs » de Cristina Palma de Figueiredo, un moyen-métrage musical sur l’univers des cabarets des années 50. Puis, Lybert tourne le pilote d’une série format court « Alors ».

En 2012 il enregistre son nouvel album à New York, produit par Ayhan Sahin, « Une autre Chance » et tourne son deuxième clip « Dans ma Rue », réalisé par M. B, un jeune réalisateur sur un texte de Natali Kaufmann, complice sur plusieurs titres.

Puis il se retrouve au théâtre à Paris et en province pour un seul en scène écrit spécialement pour lui par Irène Krassilchik, « Il m’est arrivé quelque chose » mis en scène par Nikola Parienty.

En 2014, il coécrit et tourne avec Catherine Zavlav un court métrage « Seven Days ».

En 2016, il participe au spectacle « Glamour’s » sur la scène du Réservoir, en tant que Maitre de cérémonie et chanteur. Soirée sur le thème du cabaret des années 50 orchestrée par Cristina Palma de Figueiredo qui devrait connaître plusieurs dates.

Il est actuellement en tournée avec Lady Blue, une chanteuse de blues et guitariste, avec des reprises Jazzy de titres très éclectiques, pour un vaudeville musical, « La Numéro 8 », mis en scène par Nikola Parienty, qui vient de commencer en mars 2016 et après plusieurs dates à Paris.